• House of M - Le point de départ

    Lancé à l'été 2005 aux USA et début 2006 en France, House of M constitue le premier event d'importance, imaginé par la star des scénaristes Marvel, Brian Michael Bendis, et dessiné par le très prometteur Olivier Coipel. Conçu en huit parties outre-Atlantique, il sera condensé en quatre chapitres pour la version française, éditée par Panini Comics.

     House of M - Le point de départ

    OK, mais ça raconte quoi?

    House of M - Le point de départWanda Maximoff, alias "la Sorcière Rouge", fille du célèbre mutant Magnéto, sombre peu à peu dans la folie. Dotée d'un pouvoir hors norme (elle peut modifier la réalité, rien que ça), son esprit invente un monde dans lequel elle élève tranquillement deux enfants, fruit de son union avec La Vision, entourée de ses amis Vengeurs. Dans les faits, sa dernière apparition publique a provoqué une hallucination collective à base d'Ultrons et de Krees, causant la mort d'Oeil de Faucon, de La Vision (son mari, donc), du deuxième Homme Fourmi (Scott Lang), la déchéance publique d'Iron Man, la destruction du Manoir des Vengeurs et la dissolution de ces derniers... hum, hum (1)

     

    Les survivants, réunis secrètement, reconnaissent que la Sorcière Rouge a un léger problème de personnalité et qu'il faut l'aider. Dès lors, une autre réunion, moins secrète celle-là, se tient à la tour Stark, réunissant les ex-Avengers et les X-Men autour d'un ordre du jour simple: faut-il tuer ou non la Sorcière Rouge? La valeur hautement morale d'un tel dilemme provoque immédiatement des dissensions au sein de l'assemblée auxquelles s'ajoutent des réflexes communautaires entre mutants et héros "classiques" (Donnant ainsi naissance aux premières germes du lointain AvX). Incapable de voter une décision si lourde de conséquences, l'assemblée s'envole pour Génosha, en ruines, afin de rencontrer Wanda, recueillie par son père suite aux événements cités plus hauts. Vif Argent, angoissé par l'exécution potentielle de sa sœur tente de persuader Magnéto de s'opposer à cette décision, en vain. Perturbé par le comportement de sa fille et de ses pouvoirs destructeurs, ce dernier abandonne la Sorcière Rouge au sort de ses juges. Pietro, désespéré,  supplie Wanda d'intervenir pour faire cesser ce cauchemar. Dans un dernier accès de confusion, la Sorcière Rouge lance un ultime sort aux conséquences dantesques...

    House of M - Le point de départCar, oui, le monde a changé: désormais, les mutants représentent l'espèce dominante et la plupart des héros mènent la vie qu'ils ont toujours souhaité mener. Magnéto, entouré de sa famille, dirige la planète sur le modèle d'une monarchie européenne, l"homo sapiens", ramené au rang de race inférieure, est relégué au ban de la société. Seuls deux personnages ont conscience que tout a changé: Wolwerine et une jeune mutante du nom de Layla Miller. Au travers de multiples aventures avec la "Résistance Humaine", ces derniers vont tout tenter pour mettre fin à cette réalité factice. Lors de l'affrontement final, Magnéto, fou de rage, blesse grièvement Vif Argent pour avoir manipulé sa sœur et amené ce chaos. Wanda, plus désespérée que jamais, prononce alors trois mots qui bouleverseront durablement l'univers Marvel pour les dix années suivantes: "plus de mutant".

     

    House of M - Le point de départ

     

    Tout est rentré dans l'ordre; enfin presque. Les protagonistes retrouvent leur vie d'avant, la plupart sans le moindre souvenir, d'autres avec cette aventure en mémoire (notamment Spider-Man, qui en sera très affecté). Le monde tourne de nouveau à une exception prêt: la race mutante a quasiment disparu. Jugeant les mutants responsables de tous ses malheurs, Wanda a crée le "Jour M" et supprimé les pouvoirs de la majorité d'entre eux; ramenant cette population de plusieurs milliers à 198.
    Désormais en voie d’extinction, les mutants devront lutter pour survivre dans un monde qui leur ait ouvertement hostile (2). Le reste des super héros, quant à lui, se prépare à affronter la fureur d'un Hulk en colère, de retour sur Terre pour en découdre avec ceux qui l'ont exilé dans l'espace, des mois auparavant (3).

    Mon avis:

    Du très bon! Bendis, comme à son habitude, nous livre un scénario diablement efficace dont les événements ont un réel impact sur le Marvelverse. Après avoir brisé les Avengers, Bendis s'attaque désormais aux mutants qui avaient, il faut bien l'avouer, besoin d'un nouveau souffle. Le thème du monde idéal et des rêves inachevés fonctionne parfaitement. Chaque héro obtient la vie dont il a toujours rêvé, mais paradoxalement, cette illusion n'en sera que plus douloureuse une fois la vérité découverte, je pense notamment à Magnéto passant de la déchéance totale au pouvoir absolu ou de son parcours inverse ;Spider-Man, qui souffrira longtemps d'avoir "gouté" à une vie avec Gwen Stacy, un enfant et un oncle Ben toujours vivant. L'intrigue débute tambours battants, ne souffre quasiment pas de ralentissements et offre un final grandiose, bien qu'un peu confus, comme trop souvent chez Marvel. Notons également que les tie-in proposent des histoires qualitatives, mention spéciale au numéro 7 de la Panthère Noire, particulièrement réussi.

    Le style coloré de notre compatriote Olivier Coipel amène un vent de fraîcheur; les scènes d'actions s’intercalent parfaitement avec les phases de dialogues. On sent que l'artiste s'est fait plaisir sur certaines planches et on peut deviner par endroit des références directes à ses origines européennes. Citons par exemple les uniformes de la Maison M rappelant ceux des officiers des Empires du 19ème siècle, ou bien la "Résistance Humaine", référence à peine voilée à la Résistance française durant l’Occupation allemande. Les couleurs, quant à elles, soulignent parfaitement les diverses ambiances développées tout au long de l’intrigue (chaudes et jaunies pour les moments de folie de Wanda, froides et claires pour la règne de la Maison M).

    De mon point de vue, cet event lance Marvel dans une nouvelle ère, plus moderne, ainsi que la carrière d'un dessinateur de talent; rarement une telle alchimie s'opérera, à l'avenir, sur les arcs majeurs de la Maison des Idées.

    (1)  Événements se déroulant lors du crossover "Avengers Disassembled" - aout 2004 à janvier 2005

    (2) Cela débouchera à la Guerre du Messie consécutive à la naissance de Hope Summers, la première mutante post "Jour M"

    (3) Crossover World War Hulk - mai à octobre 2007

    House of M - Le point de départ

     

    « Je me présente...Spider-Man N°9 - Mars 2014 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :